Retornoen resumen 2011

Logo-rgranville-disponibleTrabajo disponible

Cœur-Vivant Cœur-Qui-Bat

« Histoire d’Amour »

2011
60 x 60 x 5 cm | 48 kg -« Œuvre sur socle »
Verres extra-blanc fusionné en multicouche avec inclution de pigments. Courbe à 840º en monté et durant 6 jours à la descente extra-lente fusionant jusqu’au refroidissement au cœur du verre puis 4 jours suplémentaire dans le four à fusing pour un refroidissement total. Base en acier.

de separación de color en todo el

Un cœur fragile qui bat. C’est l’expression de la vie qui est symboliquement le siège des sentiments et de l’amour. C’est assez dire que le CŒUR tient une place primordiale en Nous.

Haga clic en las imágenes para ampliarlas

CŒUR-VIVANT CŒUR-QUI-BAT s’inscrit dans cette dimension.
C’est une invitation à respecter la vie, et notamment à respecter les uns les autres dans nos spécifités, nos combats, nos histoires, nos valeurs, tels s’expriment dans l’invisible du quotidien.
Le rouge franc du cœur, dense, saillant, couleur du feu et du sang de nos veines, s’impose ici avec force sur le fond d’un noir intense et lumineux, emblème de la nuit, de la mort et de la fécondité.
Néanmoins, il émane de cette œuvre une tendresse infinie, une impression d’équilibre, par la magie de l’encoche transparente qui rappelle ici la fragilité inhérente à la vie et la mesure, l’indispensable retenue, essentielles pour éviter les feux de la passion qui mènent à la destruction et à la vie.

Cœur qui-bat, cœur viavant, CŒUR de l’humanité toujours en devenir.
« On ne voit bien qu’avec le CŒUR. L’essentiel est invisible pour les yeux
Comme l’exprime si bien Atoine de Saint-Exupéry dans Le Petit Prince.

Logo-rgranville-disponibleTrabajo disponible

.

Retorno en resumen 2011